Séminaire Zola / 2021-2022 « Spectacle et jeux d'écriture(s) »

03/12/2021, ITEM-CNRS 59, rue Pouchet 75017 PARIS

Avec La Vie d’Émile Zola (1937), William Dieterle réalise le premier film américain portant sur l’Affaire Dreyfus. Or, la représentation de l’Affaire n’est pas chose aisée dans le cinéma hollywoodien de l’entre-deux-guerres. Le projet de film soulève en effet de multiples tensions au sein des relations germano- et franco-américaines qui conduisent le studio à préférer raconter l’histoire depuis le point de vue de l’écrivain français. En croisant les lignes historico-politiques et les lignes esthétiques, il s’agira d’examiner les ressorts des modifications imposées au sujet. En considérant l’équipe du film, qui est en grande partie composée d’artistes émigrés, nous analyserons les stratégies narratives conçues par ces artistes pour contourner les différentes formes de censure. La mise en scène de l’Affaire rend ainsi compte du potentiel mobilisateur qu’incarnent le combat de Zola ainsi que certains aspects de l’Affaire, pour proposer de l’autre côté de l’Atlantique, dans les années 1930, une réflexion liant des événements issus du 19e siècle européen à ceux contemporains de la période de production du film.