24/01/2022, CNRS, 59 rue Pouchet, 75017 Paris. Salle 311. 14h – 17h.


Nous nous appliquerons à traduire des poèmes sinophones contemporains avec en arrière-plan la conception de la traduction d’Édouard Glissant comme : « Un texte aventuré au possible d’un autre texte ».

Sans cible, sans origine, mais dans la relation d’une langue à l’autre, nous proposerons des poèmes à lire, traduire et écrire en commun.

Cet atelier est ouvert à tous : à ceux qui s’intéressent à la poésie contemporaine, aux sinisant(e)s comme aux non-sinisant(e)s, traducteurs(trices), poètes(esses) étudiant(e)s…


Le lundi de 14h à 17h : 24 janvier, 21 février, 28 mars et 25 avril.
Le lundi 13 juin 10h–17h : journée d’études et d’atelier.

 

CNRS, 59 rue Pouchet, 75017 Paris.

Salle 311. 14h – 17h.

 

Coordination :
Sandrine Marchand : san.march@orange.fr