24/01/2014,

Organisers:
Pauline Moret (Department of French, Durham University)
Julia Caterina Hartley (Christ Church, Oxford)


Confirmed keynote speakers:
Dr Hannah Freed-Thall (Princeton University)
Dr Katja Haustein (University of Kent)

In order to allow for greater focus and more intense discussion, this time we have decided to ask submissions to address the following theme: Reading Through Proust. In the wake of Karen Haddad-Wotling and Vincent Ferré’s Proust l’étranger (Amsterdam: Rodopi, 2010), we seek to discuss the way Proust helps us to read other texts. Suggested questions for exploration include, but are not limited to:

• Proust as intertext in French and foreign literature
• In what ways are comparative studies between Proust and other authors productive?
• In what way does the experience of reading Proust change us as readers?
• What influence does working on Proust have on other aspects of our academic work?
• What does Proust’s fictional and non-fictional writing tell us about literature and are the views expressed a useful aid or an obstacle to our own reading of his literature?

We hope to publish the proceedings of this study day. Papers can be presented in either English or French as we intend to encourage discussion between these two Proustian communities.
There will be a registration fee of £10 payable on the day to cover the costs of organisation and refreshments.

Please e-mail 250-word abstracts by 30 September 2013 to both organisers at pauline.moret@durham.ac.uk and julia.hartley@chch.ox.ac.uk.

Please remember to include your name, institutional affiliation and thesis title.
For more information visit http://readingthroughproust.weebly.com/

READING THROUGH PROUST.
Proust  journée d’études doctorales 2014

La première Journée d’études sur Proust pour jeunes chercheurs au Royaume-Uni s’est tenue en 2013, à Oxford. Elle avait réuni nombre de doctorants du monde entier qui avaient fait part de leur recherche et nous avions, à cette occasion, découvert que les jeunes proustiens forment une communauté variée, enthousiaste et active. Il est temps à présent de continuer cette aventure en organisant une deuxième journée, qui cette fois se tiendra un peu plus au nord, à l’Université de Durham.
Afin de permettre cohérence et débat, nous invitons cette fois-ci à soumettre des propositions d’interventions sur un thème précis : Reading Through Proust, Lire à travers Proust.

Dans le sillage du recueil dirigé par Karen Haddad-Wotling et Vincent Ferré, Proust, l’étranger (Amsterdam, Rodopi, 2010), nous proposons de réfléchir sur la manière dont Proust nous aide à lire d’autres textes. Voici une liste non exhaustive des pistes à envisager :
• Proust comme intertexte en littérature française et étrangère
• Quel résultat attendre des études comparatives entre Proust et d’autres auteurs ?
• Comment lire Proust nous transforme-t-il comme lecteurs/ lectrices?
• Quelle influence l’étude de Proust a-t-elle sur d’autres aspects de notre recherche ?
• Que nous disent les écrits de Proust sur la littérature et dans quelle mesure cela nous aide, si c’est le cas, à mieux comprendre ses textes ?

Nous espérons ensuite faire publier les actes de cette journée d’études. Les communications peuvent être en français comme en anglais : nous encourageons vivement l’échange entre ces deux communautés de chercheurs.
Nous vous demanderons une contribution de £10 pour couvrir les coûts de la journée. Merci de faire parvenir vos propositions de communication (titre et résumé de 250 mots, pour une communication de 20 minutes, sans oublier votre nom, université ou institution de rattachement, et titre de la thèse ou du projet de recherche en cours) en français ou en anglais, jusqu’au 30 septembre 2013 aux deux organisatrices, pauline.moret@durham.ac.uk et julia.hartley@chch.ox.ac.uk.


Plus d’informations sur http://readingthroughproust.weebly.com.