19/07/2014,

Congrès Mondial de Linguistique Française 2014 organisé par l’Institut de Linguistique Française (CNRS – FR 2393)

Site web : http://www.ilf.cnrs.fr/, rubrique Congrès Mondial de Linguistique Française
Contact : cmlf2014@ling.cnrs.fr

Institution en charge de l’organisation
Institut de Linguistique Française – FR 2393 du CNRS
Courriel : secretariat-general@ling.cnrs.fr
Téléphone : 01 43 13 56 45
Adresse : 44, rue de l’Amiral Mouchez – 75014 Paris

Programme prévisionnel
Le Congrès fonctionne par appel à communication. Les réponses à l’appel à communication sont attendues jusqu’au 30 novembre 2013. Le nombre total de communications est estimé à 150/180. 5 conférences et 2 tables rondes plénières seront organisées. Les conférences plénières permettent à des chercheurs invités de réputation mondiale d’offrir un état de la recherche en linguistique française :
* Jean-Michel Adam, Université de Lausanne
*Andreas Dufter, Ludwig-Maximilians-Universität München
*Jacques Durand, Université Toulouse II-Le Mirail, IUF
* Jean-Marie Klinkenberg, Université de Liège
*Charlotte Schapira, Technion – Israel Institute of Technology (Haïfa)

Tables rondes plénières thématiques
* La phraséologie
* Les observables

Calendrier
* 15 mai 2013 : Ouverture de la plateforme de dépôt des communications
* 30 novembre 2013 : Date limite de réception des communications
* 28 février 2014 : Notification de l’acceptation ou du refus des propositions de
communication, et directives pour la version définitive
* 30 mars 2014 : Réception de la version définitive des articles

– Franck Neveu, Directeur de l’ILF (Institut de Linguistique Française), Université Paris-Sorbonne
– Peter Blumenthal, Universität zu Köln
– Linda Hriba, Université d’Orléans
– Judith Meinschaefer, Freie Universität Berlin
– Sophie Prévost, CNRS, laboratoire Langues, Textes, Traitements informatiques, Cognition(Lattice)

Co-organisateurs
Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (ATILF)
UMR 7118 CNRS – Université de Lorraine – Direction : Eva Buchi Bases,
Corpus, Langage (BCL) UMR 7320 CNRS – Université Nice Sophia Antipolis – Direction : Elisabetta Carpitelli
Cognition, Langues, Langage, Ergonomie (CLLE) UMR 5263 CNRS – Université de Toulouse II – Direction : Jean-François Bonnefon.
Représentant de CLLE au comité directeur de l’ILF : Fabio Montermini
Equipe d’informatique linguistique du Laboratoire d’Informatique Gaspard Monge (LIGM) UMR 8049 – CNRS – Université Paris-Est Marne-la-Vallée – Direction : Marie-Pierre Béal. Responsable de l’équipe d’informatique linguistique : Eric Laporte et Tita Kyriacopoulou
Interactions, Corpus, Apprentissages, Représentations (ICAR) UMR 5191 CNRS – Université Lumière Lyon2 – ENS de Lyon – INRP – Direction : Sandra Teston-Bonnard
Laboratoire Parole et Langage (LPL) UMR 7309 CNRS – Aix- Marseille Université – Direction : Noël Nguyen
Langues, Textes, Traitements informatiques, Cognition (Lattice) UMR 8094 CNRS – ENS – Université Sorbonne Nouvelle Paris – Direction : Thierry Poibeau
Lexiques, Dictionnaires, Informatique (LDI) UMR 7187 CNRS – UP13 – UCP – Direction : Salah Mejri
Modèles, Dynamiques, Corpus (MoDyCo) UMR 7114 CNRS – Université Paris Ouest Nanterre La Défense – Direction : Jean-Luc Minel
Pôle «Linguistique» de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (ITEM) UMR 8132 CNRS – Direction : Pierre-Marc de Biasi, Responsable du Pôle : Irène Fenoglio
PRAXILING UMR 5267 CNRS – Université Paul-Valéry – Montpellier 3 – Direction : Bruno Bonu. Représentant de PRAXILING au comité directeur de l’ILF : Jacques Bres
Savoirs, Textes, Langages (STL)
UMR 8163 CNRS – Université Sciences Humaines et Sociales – Lille 3 – Direction : Philippe Sabot. Responsable de l’axe linguistique : Georgette Dal
Laboratoire Ligérien de Linguistique (LLL) UMR 7270 – Université d’Orléans – Université de Tours – Direction : Gabriel



Présentation scientifique

Intérêt scientifique
Le quatrième Congrès Mondial de Linguistique Française est organisé par l’Institut de Linguistique Française (ILF), Fédération de Recherche du CNRS (FR 2393) qui est sous la tutelle de cet organisme et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. L’ILF regroupe dix-sept laboratoires de recherche, qui sont les co-organisateurs de ce congrès en partenariat avec de nombreuses associations nationales et internationales. Une telle organisation, conjointement prise en charge par dix-sept unités de recherche, est exceptionnelle par son ampleur et la volonté de partenariat scientifique qu’elle révèle. Le premier Congrès Mondial a été organisé à Paris par l’ILF en 2008, le deuxième à La Nouvelle-Orléans, le troisième à Lyon en 2012. Chacun de ces trois congrès a attiré plus de 300 participants et les résultats ont fait l’objet d’une publication en ligne immédiate accompagnée par un volume de résumés et un CD-ROM d’actes.
Ce congrès est organisé sans aucun privilège d’école ou d’orientation et sans exclusive théorique ou conceptuelle. Chaque domaine ou sous-domaine, chaque type d’objet, chaque type de questionnement et chaque problématique portant sur le français peut y trouver sa place.
Le CMLF est organisé en 15 sessions, lesquelles soulignent le fait que la linguistique française n’est pas limitée à tel ou tel domaine érigé en modèle pour les autres sousdisciplines du champ. Quatorze thématiques ont été retenues, qui permettent de balayer la plus grande partie du champ scientifique : (1) Histoire du français : perspectives diachronique et synchronique, (2) Linguistique et Didactique (français langue première, français langue seconde), (3) Discours, Pragmatique et Interaction, (4) Francophonie, (5) Histoire, Épistémologie, Réflexivité, (6) Lexique(s), (7) Linguistique de l’écrit, Linguistique du texte, Sémiotique, Stylistique, (8) Morphologie, (9) Phonétique, Phonologie et Interfaces, (10) Psycholinguistique et Acquisition, (11) Sémantique, (12) Sociolinguistique, Dialectologies et Écologie des langues, (13) Syntaxe, (14) Ressources et Outils pour l’analyse linguistique. A ces quatorze thématiques a été ajoutée une quinzième session « pluri-thématique », laissant ouverte la possibilité de travailler dans plusieurs domaines, voire en marge des territoires disciplinaires traditionnels.
Chaque thématique est pilotée par un Président et coordonnée par un Vice-président (membre du Comité directeur de l’ILF, ou bien choisi par ce comité). Les comités scientifiques comportent une proportion équilibrée de spécialistes français et étrangers. Un soin particulier a été accordé à la sélection des comités afin de s’assurer qu’ils présenteraient les plus grandes garanties scientifiques pour le succès du congrès. On trouve donc dans chaque comité des linguistes connu(e)s mondialement pour leur contribution au domaine. Le rôle de ces comités est de sélectionner les propositions de communications. Les soumissions se feront sous la forme de brefs articles de 10 à 15 pages.
Toutes les communications (y compris les conférences plénières) seront publiées sous la forme d’un article de 10 à 15 pages dans les actes du congrès (sous forme de CD-ROM accompagnant un livret des titres et des résumés des communications) et maintenues sous forme électronique sur le site du CMLF. L’archive électronique restera accessible après le congrès.