Génétique éditoriale de la première modernité : De l’édition critique à l’analyse de corpus

15/03/2018, ITEM (59/61, rue Pouchet 75017 Paris, http://www.pouchet.cnrs.fr/plan.htm)

Le site des Thresors de la Renaissance

par Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, IUF) & Richard Walter (ITEM-CNRS)

Le projet Thresors de la Renaissance vise à rassembler l’ensemble des ouvrages publiés en langue vernaculaire à la Renaissance qui portent en leur titre le terme de « Trésor ». Conçu comme une bibliothèque numérique qui recense les 125 œuvres en plus de 400 éditions parues entre 1470 et 1650, le site en cours d’élaboration sur la plateforme EMAN veut réunir au moins une reproduction numérique de chaque édition répertoriée, des informations bibliographiques permettant de reconstituer la genèse éditoriale des œuvres, la transcription de tous les péritextes de leurs diverses éditions, ainsi que des outils d’interrogation du corpus par domaine, type de compilation, imprimeur ou date de publication.

La présentation permettra d’interroger le rôle que peut avoir, dans la conduite d’un projet de recherche, l’élaboration d’une bibliothèque numérique, envisagée non seulement comme une plateforme de publication destinée à attester l’existence de ce genre éditorial nouveau qu’est le Thresor à la Renaissance, mais aussi comme un outil de constitution et d’interrogation d’un corpus complexe, qui permet d’entrer dans les pratiques intellectuelles et éditoriales de la compilation de la première modernité.

La séance est annoncée sur le carnet de recherches « La roue à livres. Compilation, remaniement et circulation des écrits de la première modernité »:  4e séance 2017-2018

Ainsi que sur le carnet de recherche d’EMAN : Séminaire Génétique éditoriale : Les Thresors de la Renaissance – La production d’une bibliothèque numérique sous Omeka envisagée comme outil de recherche