03/04/2018, CNRS EDITIONS

voltaire-89x89.png

Voltaire compte parmi les auteurs les plus célèbres des Lumières françaises avec entre autres Candide ou l’optimisme, et les Lettres philosophiques. Sa lutte contre les erreurs judiciaires et le fanatisme nous le rend proche, et en fait une figure parente de certains intellectuels du XXe siècle. La formule « On n’arrête pas Voltaire » est passée à la postérité !

Le Voltaire que nous présente Gillian Pink n’est pas le personnage public mais le lecteur. C’est dans l’intimité de sa bibliothèque, vendue après sa mort à Catherine II et conservée à la Bibliothèque nationale de Russie, une bibliothèque gigantesque de 3867 titres et de plus de 7 000 volumes que nous introduit cet ouvrage.

Voltaire a écrit en marge de ses livres pendant plus de cinquante ans, de la veille de son départ en Angleterre en 1726 jusqu’à sa mort en 1778. Entre génétique textuelle, histoire du livre, histoire littéraire et étude littéraire, cet ouvrage montre comment Voltaire se servait de ses livres et des différentes sortes de notes qu’il avait l’habitude d’y laisser.

Espaces blancs portant des annotations mordantes, signes non verbaux comme les nombres ou des barres, signets marquant les opérations de reliure et commentaires développés de lectures nous découvrent comment Voltaire travaillait, réagissait aux ouvrages de ses confrères et pensait.

——————
Gillian Pink est spécialiste de Voltaire et Research editor à la Voltaire Foundation d’Oxford. Ses recherches portent sur le XVIIIe siècle, l’histoire du livre et des manuscrits, sur les stratégies d’écriture dans les œuvres polémiques et dans la production littéraire de Voltaire.
——————–
Discipline : Littérature
Publication date : 05/04/2018
Auteurs : Gillian PINK
ISBN : 978-2-271-11950-6
Format : 15.0 x 23.0 cm
Reliure : Broché
Pagination : 272