Equipe Sartre

Fondée et longtemps animée par Michel Contat, l’équipe Sartre de l’ITEM a produit d’importants travaux, dont on retiendra tout particulièrement le volume collectif "Pourquoi et comment Sartre a écrit Les Mots", paru en 1995 aux Presses universitaires de France, ou, en 2005, l’édition du Théâtre complet de Jean-Paul Sartre pour la Bibliothèque de la Pléiade des éditions Gallimard.

En 2008-2009, l’équipe a publié dans Les Temps modernes (juin 2008) les passages les plus aboutis parmi les centaines de feuillets rédigés par Sartre à l’occasion de son voyage à Cuba en 1960.

En 2008-2009 également, l’équipe a initié une tâche de grande ampleur : constituer le Catalogue génétique général des manuscrits de Jean-Paul Sartre conservés dans les bibliothèques publiques et universitaires, en France et à l’étranger. Ce catalogue est désormais accessible sur le site de l’ITEM – il ne cesse d’être mis à jour régulièrement (http://www.item.ens.fr/index.php?id=377200).

Depuis 2009-2010, un de nos objets d’études est l’ensemble des «conférences», regroupées sous le titre « Morale et histoire », que Sartre devait prononcer en 1965 à l’université Cornell ; les feuillets manuscrits détenus par la Bibliothèque Beinecke, à Yale, ont été transcrits. Un séminaire restreint est organisé autour des enjeux génétiques et philosophiques de ces pages. Sont également étudiées, dans le même cadre, les textes des interventions de Sartre faites, au début des années 1960, à l’Institut Gramsci (Rome).

L’équipe poursuit également ses travaux portant sur la genèse spécifique des genres oraux et des écrits de circonstance (caractérisés par une genèse brève, souvent polygraphique).
L'équipe présente le résultat de ses travaux dans le cadre des diverses manifestations de l'ITEM, mais elle est aussi étroitement associée au séminaire coordonné par Vincent de Coorebyter portant, pour l'année 2013/2014, sur le thème : "Le Saint Genet" de Sartre : une théorie de l’aliénation [ http://www.item.ens.fr/index.php?id=577887]


On pourra consulter sur le site de la revue Rectoverso (http://www.revuerectoverso.com/spip.php?article165) le texte d’un entretien donné par Jean Bourgault et Gilles Philippe à Guillaume Bellon et Erica Durante (« Se donner les moyens de mieux comprendre l’œuvre… »)

Les chercheurs intéressés par le travail de l’équipe Sartre sont invités à se faire connaître auprès d'Alexis Chabot (alexis.chabot@orange.fr)

MEMBRES DE L'EQUIPE:
Responsable:
Alexis CHABOT, MCF, Sciences Po Paris, Université Paris I.
Membre CNRS:
Michel CONTAT, directeur de recherche émérite, ITEM CNRS

Chercheurs et enseignants-chercheurs associés:
Jean BOURGAULT, professeur de Lettres supérieures, Lycée Condorcet, Paris
Florence CAEYMAEX, CR, FNRS, Université de Liège, Belgique
Vincent de COOREBYTER, Pr., Université libre de Bruxelles
Grégory CORMANN, MC, Université de Liège, Belgique
John IRELAND, Pr., Université de l’Illinois, Chicago, États-Unis
Jacques LECARME, Pr. émérite, Université Paris III Sorbonne Nouvelle
Anne MATHIEU, MCF. Université de Nancy 2
Jean-Marc MOUILLIE, MC, Université d’Angers
Gilles PHILIPPE, professeur, Université de Lausanne
Julien PIAT, MCF, Université Stendhal, Grenoble
Nao SAWADA, Pr. Université à Rikkyo (Tokyo), Faculté de Lettres
Juliette SIMONT, CR, FNRS, département de philosophie, Université libre de Bruxelles, Belgique
Paolo TAMASSIA, CR, Université de Trente, Italie.


Autres membres associés:

Mauricette BERNE, conservatrice honoraire, BNF, département des manuscrits
Isabelle GRELL, professeur d'allemand, Caen
Michel KAIL, professeur de philosophie, Paris
Anne MARY, conservatrice, BNF, département des manuscrits
Francis WALSH, doctorant, Université du Québec à Trois-Rivières.

---

  • Groupe Autofiction

Groupe de travail placé sous la responsabilité d'Isabelle Grell (http://autofiction.org) .

Il souhaite, après un long travail sur les manuscrits de FILS de Serge Doubrovsky qui verra le jour sous forme d’une édition hypertexte, se tourner vers d’autres écrivains autofictionnels parmi lesquels Philippe Forest , Camille Laurens, Christine Angot, Catherine Cusset. 

Nos recherches portent sur les avant-textes (notes, scénarios, esquisses, brouillons, différentes phases rédactionnelles jusqu’aux épreuves) de l’auteur(e) , en portant l’accent avant tout sur les réflexions suivantes :
Les avant-textes de ce qui deviendra une autofiction, et nous voulons entendre ici ce terme né en 1977 sous la machine à écrire de Serge Doubrovsky au sens restreint, portent-ils les mêmes marques endogénétiques (tout procès scripturaire centré sur l’élaboration de l’écriture par elle‑même) que les manuscrits d’œuvres fictionnelles ou mémorielles ?
Quelle est concrètement la part de l’exogenèse (travail de recherche, de sélection et d’intégration qui porte sur des informations émanant d’une source extérieure à l’écriture) dans le processus rédactionnel d’une autofiction ?
Existe-t-il dans les diverses phases d’écriture de ce qui deviendra une autofiction des traces inhabituelles au work in progress de romans (autobiographiques) classiques ? 

Membres de l’équipe Genèse et Autofiction :
Isabelle Grell (responsable du groupe), professeur d’allemand, éditrice.
Ewa Kraska, doctante (Paris 3). Auteur, metteur en scène.
Sylvie Loignon, MCF (Université de Caen)
Annie Pibarot, MCF (IUFM de Montpellier)
Stefana Squatrito, (Université de Catane) Italie
Cristina Tofan, doctorante (Paris 3)

Membres associés :
Maité Snauweart, professeur adjoint. Doctorante (Université Paris 8)
Maria Sylvestre, Pr. (Université de Lorraine)


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel