Colloque — 30 juin 2017 (Inalco 65 rue des Grands moulins 75013 Paris. 17h à 19h Salle 5.09)

Séminaire doctoral annuel – PLIDAM : Langue étrangère et étrangéisée. Comment aborder, traduire et enseigner les nouvelles littératures ?

Olga ANOKHINA : « Les stratégies d’écriture des écrivains plurilingues »

Responsable : Frosa Pejoska-Bouchereau


Les politiques éditoriales de pratiquement toutes les nations ne sont pas favorables aux publications plurilingues. Ainsi, afin d’assurer la publication de leur oeuvre et le succès commercial, les écrivains plurilingues sont souvent contraints à gommer les marques de leur plurilinguisme et de leur pluriculturalisme dans un état final de leur oeuvre destinée à la publication. Dans cette perspective, les oeuvres publiées des écrivains plurilingues ne laissent que très peu de traces du véritable processus créatif de ces scripteurs particuliers. Face à la pauvreté des indices des oeuvres publiées et aux propos et explications souvent contradictoires des écrivains eux-mêmes, leurs documents de travail (manuscrits, scénarii, correspondance…) offrent au chercheur un accès privilégié au processus créatif grâce à l’observation des traces scripturaires.
Les premiers résultats de recherches montrent que les écrivains plurilingues utilisent différentes stratégies : la séparation fonctionnelle des langues maîtrisées par un écrivain (chacune des langues remplit alors une fonction bien spécifique dans le processus créatif) ; le mélange des langues ou le code switching dans l’écriture ; une écriture parallèle en deux langues (l’écriture en L1 va nourrir et influencer l’écriture en L2 et vice versa) ; l’auto-traduction qui crée un continuum créatif, etc.

Nous allons présenter en détail chacune des stratégies mises en place par les écrivains plurilingues dans leur processus créatif.

---
Olga ANOKHINA est linguiste, chercheur à l'Institut des Textes et Manuscrits Modernes (UMR 8132 CNRS/ENS) et consacre ses recherches à la genèse des oeuvres des écrivains multilingues. Olga Anokhina s'intéresse également aux aspects cognitifs de la production écrite, du multilinguisme et de la création. Elle a initié et dirigé en 2005-2007 un programme franco-russe Multilinguisme et genèse des textes. Les résultats de ces recherches ont été publiés en 2012 dans un volume collectif Multilinguisme et créativité littéraire. Elle vient de co-éditer un volume collectif O. Anokhina & F. Rastier (dir.), Écrire entre les langues : littératures et plurilinguisme, Paris, EAC, 2015. Olga Anokhina dirige à l’ITEM l’équipe Multilinguisme, traduction, création. Ses travaux ont été publiés en 6 langues (français, russe, anglais, espagnol, chinois, portugais du Brésil).

Lieu : Inalco 65 rue des Grands moulins 75013 Paris. 17h à 19h Salle 5.09

Date : 30 juin 2017 -


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel