Le 22 février 2017 (17 h à 19 h)

« Genèse musicale : Alain Resnais et Mark Snow »

— François Thomas (université Sorbonne Nouvelle)

Un des aspects les plus rarement abordés de la genèse d’un film est sa partition musicale. Il est exceptionnel que nous disposions des esquisses du compositeur, de sa partition autographe, des partitions destinées aux interprètes et autres documents. Comment faire même, dans le cas de Cœurs, Les Herbes folles, Vous n’avez encore rien vu et Aimer, boire et chanter d’Alain Resnais, quand la partition n’existe pas puisque le compositeur Mark Snow écrit au synthétiseur ? François Thomas pourra néanmoins aborder la place de la musique dans le processus créatif de ces films : les mentions de la musique dans les scénarios, son rôle dans la mise en condition des comédiens et collaborateurs, la musique diffusée sur le plateau pendant les répétitions ou pendant les prises sans dialogue, les « morceaux témoins » placés temporairement au montage, et la différence entre la musique livrée par Snow et son utilisation dans le film terminé.

Lieu : École normale supérieure, 29, rue d’Ulm, salle 235 C.


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel