Le 21 novembre 2014 (14h à 17h)

« La révolte contre l’Occupant : "Bariona" »

Fin 1940, emprisonné depuis quelques mois au stalag XII D près de Trèves, Sartre propose aux prisonniers de rédiger un Mystère de Noël qui sera joué le soir du réveillon et les jours suivants. Il tiendra ce pari, et jouera lui-même un des rois mages avec une telle ferveur qu’elle aurait, comme s’en est réjoui Le Figaro, converti un athée. Aujourd’hui, Barionaest d’abord considéré, à tort, comme le début de la carrière théâtrale de Sartre, et surtout encensé par des critiques chrétiens, dans le sillage du père Marius Perrin qui avait vu dans ce spectacle l’action de la grâce sur la liberté. Il importe donc de relire Barionapour ce qu’il est : non pas une pièce chrétienne, mais un pastiche grinçant des Mystères de Noël ; non pas, comme le disait Bernard-Henry Lévy, un acte de conversion à un optimisme messianique, mais la recherche d’un chemin de révolte dans des circonstances – l’emprisonnement, pour Sartre ; l’Occupation romaine, pour ses personnages – qui semblaient devoir fermer toutes les portes.

Lieu : ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris. Salle Info 2


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel