Dictionnaire de critique génétique

illustration

Préfiguration de l’ouvrage préparé par l’ITEM sous la direction de Pierre-Marc de Biasi et Anne Herschberg Pierrot, à paraître aux éditions du CNRS.
Attention, ceci est une version très partielle. Elle sera périodiquement mise à jour, améliorée et complétée au fur et à mesure de l’achèvement des définitions.

Pour citer ces définitions, utiliser la forme suivante :
Article « XXX » préfiguration en ligne du Dictionnaire de critique génétique de l’ITEM, version du 21 décembre 2010.
Bibliographie des ouvrages cités dans les définitions (télécharger le document (.doc))

Envoyer tout commentaire, complément ou précision à Daniel Ferrer, responsable scientifique, Lydie Rauzier, secrétaire de rédaction et à Aurèle Crasson, responsable technique de l’édition en ligne.


Illustration - Licence Cc - http://www.flickr.com/photos/surrealmuse/4757004/


Entrées disponibles en ligne

AUTOTEXTUALITE

All. ? ; Angl. ? ; Ar. ? ; Chin. ? ; Esp. ? ; Ital. ? ; Jap. ? ; Port. ? ; Rus. ?.
Ensemble des relations d’un texte avec lui-même. Dans le cadre de la genèse, ces relations peuvent s’appliquer aux phénomènes de réécriture.
Hist. Corrélat de l’intertextualité, l’autotextualité, d’abord apparue sous le terme d’« autologie » (Debray Genette 1973), est définie par L. Dällenbach comme une « intertextualité autarcique » ou « l’ensemble des relations possibles d’un texte avec lui-même » (1976 : 282 et 283) : de l’autocitation à la structure sérielle ou la mise en abyme du récit (Dällenbach 1976 et 1977). R. Debray Genette applique la notion à l’écriture de la genèse : « À l’autotextualité correspondent, dans les manuscrits, les phénomènes d’autogenèse, ou mieux d’endogenèse » (1979 : 33 et 1988 : 28).
Théor. Dans la genèse des textes, le travail d’écriture et de réécriture des manuscrits peut impliquer une relation d’autotextualité, à distance des modèles intertextuels (ainsi, l’écriture de Proust s’éloigne du modèle balzacien : Debray Genette 1996), mais l’autotextualité peut aussi prendre la forme d’une autocitation, ou d’une allusion interne à l’œuvre d’un même écrivain. Elle est aussi parfois associée au retour de schémas stylistiques et thématiques, d’une genèse à l’autre, qui apparaissent, par exemple chez Flaubert, comme des formes premières d’écriture (Le Calvez 2001). Il s’agit alors plutôt de récurrences que d’autoréférences, la distinction n’étant pas toujours aisée à établir.
(Anne Herschberg Pierrot)

→ ENDOGENESE, EXOGENESE, INTERTEXTUALITE, POETIQUE
 


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel