Parution

Edmundo Morim de Carvalho , "Poésie et science chez Bachelard"

Table des matières

- Introduction
- I — La "coupure" épistémologique entre la poésie et la science : les divergences.  
- II — La "coupure" épistémologique entre la poésie et la science : les convergences.  
- Poésie et métaphysique. I — Le temps et le tout.
    La prose et le social.  
- Poétique et métaphysique. II — Le poème et la nature.
    L'identité du sujet et de l'objet. La fusion des contraires.   
- Poésie et métaphysique. III — La ruse de l'adéquation.
    Le poème et le langage.   

1. L'ENJEU DE LA COUPURE - LA FRONTIÈRE SCIENTIFIQUE - LA RUPTURE ENTRE IMAGE ET CONCEPT
- La frontière scientifique.  
- La coupure ou la rupture entre "image" et "concept".    

2. LA SCIENCE ET LE SUJET
- Axes et polarités d'exclusion. 
- La science et le sujet : l'affirmatif négatif, la personne dépersonnalisée.   
- Le sujet divisé. La catharsis et la cité scientifique. 
- La polarité dans la "pratique". 
- Les deux rêveries. Le déplacement de la coupure. 
- La place de l'erreur. L'erreur "positive". Le retour du psychologisme.  
- La contrainte interne et externe du psychologisme. 
- La raison avec et contre le sujet. La division du sujet et son dépassement. 
- Le non-psychologisme ou le subjectif objectif.   
- Le sur-moi. 
- La lutte des "sur-moi". 
- La nouvelle identité (technique). La catharsis  ou la nouvelle naissance.  
- Le quotidien négatif. 
- Philosophie et science. Philosophie du "oui" et du "non". Les avatars de la complémentarité. 

3. LA SCIENCE ET L'OBJET
- La rupture à l'égard de l'objet : la forme, la matière et l'empirique. 
- Le rejet de l'empirique.   
- La vie, la nature.   
- Les trois matérialismes.   
- La matière.  
- La dialectique "théorie / pratique".
 Double foyer et quête de l'objet. Le paradoxe et la contradiction.   
- Les primautés : transcendance contre transcendance. Le terme "Transcendance".  
- La purification et le chaos externe : la fin du moment dialectique.  
- La loi des trois états : l'abstrait et le concret. 
- La purification des substances : transcendances locales, substances sans accidents.   

4. LA SCIENCE, LES SYSTÈMES CLOS ET OUVERT
- Système clos, purification : inachèvement, achèvement. 
- La critique de la totalité absolue.  
- Système clos, système ouvert.  
- L'aporie de l'univers ou l'Univers paradoxal.  
- Fermeture et pluralité : transcendances régionales. 
- Système fermé, philosophie ouverte. 
- L'éternel retour de la raison et des choses — Réalisation, déréalisation, sur-réalisation.   
- La vérification technico-conceptuelle ou l'au-delà du conventionnalisme.  
- La "phénoménotechnique" —l'artefact comme multiplication de la pensée.  
- Le "primat" de l'erreur — l'ontologie, la dynamologie.   

5. SYNTHÈSES ET ATTRIBUTIONS
- Deux types de synthèse. 
- Métaphysique et science.
- Le mot "absolu".  
- La synthèse et l'analyse — I - esprit de synthèse  et d'analyse. 
- La synthèse et l'analyse — II – Généralisation  et particularisation.  
- Extension et compréhension.  
- Induction.  
- Attributs-prédicats et sujets-substances.  
- Attribution, facticité, désubstantialisation. 
- Extension et délimitation.   
- La coordination des attributs — ou le "système"  entre verticalité et horizontalité.   

6. LANGAGES ET SCIENCE
I    - L'espace représentatif et le langage ordinaire.
II    - La fonction métaphorique du langage.
III     - Image et métaphore.  
IV    - Les mathématiques : le symbole  conventionnel et le réel. 
- Lois, fonctions, réalisme, mathématique. 
- Les mathématiques : groupe, axiomatique, relation.
- Au commencement était la relation.  L'appartenance aux classes et la verticalité.   
- Le "reflet" adéquat et la connaissance approchée : vérifications, mesures, lois, types, moyennes. 
- Approximation et adéquation — ou l'enjeu des "détails". 
- Déterminisme topologique et déterminisme mesuré.
- Le reflet ou l'union — de l'abstrait au concret, le dépassement de l'asymptote. 

7. LA POÉSIE ET LE SUJET
- Le sujet entre le rêve et le cosmos : la fusion onirique. 
- La multiplicité du sujet : le multiple et l'universel.
- Le rêve et le "cogito" : la solitude paradoxale
- L'ouverture poétique : le sujet comme voix du monde, l'abolition de la distance.
- La totalité, l'unité et le reflet : rêve, rêverie, "cogito".
- Les deux non-vies : le quotidien négatif, mondes  et "anti-monde". 
- La fusion des contraires : l'indifférenciation paradoxale. 
- Le non-travail du poème : la non-pensée du poème. 
- L'anti-catharsis — la coupure entre l'image et l’"idée".  

8. LA POÉSIE ET L'OBJECTIVITÉ - LA NATURE, LE REFLET ET LA MAÎTRISE
- Les trois imaginations. La métamorphose et le repos.  La coupure "poésie / science".
- Le reflet et la purification-sublimation.
- La poésie et le paradoxe : image et langage.
- Poésie, monde : dématérialisation, rematérialisation. 
- Imaginations formelle et matérielle.  
- L'imagination dynamique.  
- Métamorphose, dynamologie. 
- Philosophie de l'action et du repos. 
- L'absolu de la métaphore. Narcissismes et maîtrise.
- Héroïsme de l'imagination. Surhumanité, volonté de puissance.
- Métaphysique, temps. 

9. LA POESIE, LA FUSION DES CONTRAIRES ET LA DIALECTIQUE
- L'inconscient ou la fusion. Hiérogamie, androgénéité 
- La liaison des contraires.  
- Inversions, réciprocités. 
- Dialectique et fusion des contraires. Synthèse et conflit. Littérature et alchimie. 
- Conscience, inconscient. De la rêverie au poème. Le féminin et le masculin.   

10. POÉSIE, SCIENCE ET MÉTAPHYSIQUE
 - Temps et instant. Continuité et discontinuité. Axes et continuité.
- Hauteur et discontinuité.
- Vie inférieure et supérieure. L'extase de l'instant ou le devenir arrêté. 
- Le poème, absolu du relatif.   
- Durée et instant — le paradoxe de l'instant. 
- L'union des contraires dans l'instant poétique. Le rôle du rythme. 
- Le rythme et la durée. Dédoublement de la continuité
    — ou comment transcender la "dialectique" temporelle.
- Le féminin-continu. Le masculin-discontinu. "Temps" poétique et scientifique. 
- Modèles du rythme — métaphysique aristotélicienne et physique quantique. 
- Science, métaphysique, poésie — la conscience,  l'ondulatoire et l'infiniment petit. 
- Interférences poético-scientifiques.
- Le feu et l'arbre — métaphores métalangagières de l'imagination. 

11. POÉSIE ET SAVOIRS CAUSALITÉ, LANGAGE, MIMÉSIS
- La triple élévation : soi, être, langage.
- Le statut de l'image littéraire — image et métaphore. 
- Le langage ordinaire : la rêverie correctrice,  les défauts de "genre". 
- La causalité et l'image entre ouverture et fermeture.
- Image et archétype. 
- La cosmo-analyse et l'enjeu de la détermination.
- Le langage, l'être, l'archétype, le paradoxe de l’"avenir-passé".  
- Image et interprétation : la ruine des images.
- La pensée et l'image : attributs et poème-grappe.
- Les mots du monde. La mimésis et le "principe onomatopéique".
- Imitation, œil et voix. Inversion des axes mimétiques et choix de l’"axe paradigmatique". 
- Imitation, force et forme : imagination littéraire  et images visuelles.
- La parole-silence ou le paradoxe du langage.
Écriture et voix-parole-souffle.  
- La neutralisation du travail poétique. La dislocation du poème. 
- Continuité et discontinuité du savoir  et de la pratique conceptuelle.

NOTES ET ÉTOILEMENTS 
 
LA COUPURE OU LA RUPTURE ÉPISTÉMOLOGIQUE - I — DU BAUME SUR LA COUPURE — LA COUPURE ÉPISTÉMOLOGIQUE - II — LA COUPURE ÉPISTÉMOLOGIQUE - III — RUPTURE ET ENSEIGNEMENT — PARADOXES — DIALECTIQUES — LA TOTALITÉ — SYNTHÈSES — LA QUADRIPOLARITÉ — LA PURETÉ — UNIONS — RÉVERSIBILITÉ, OSCILLATION — AMBIVALENCES — VIE ET LUTTE, ÊTRE CONTRE, ÉLÉVATION — LE PARADIGMATIQUE CONTRE LE LANGAGE.



Lieu : Éditions L'Harmattan : 5- 7 rue de l'École-Polytechnique - 75005 Paris

Date : -


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel