Matteo Vincenzo d'Alfonso

Matteo Vincenzo d'Alfonso, Correspondant, Ferrara

Matteo Vincenzo d'Alfonso a étudié la philosophie à Milan et à Munich, où il a soutenu en 2002 une thèse portant sur la philosophie du dernier Fichte. À Munich, il a poursuivi ses recherches dans le cadre du projet HyperNietzsche (Ludwig-Maximilians-Universität) et de l'équipe travaillant à la publication des œuvres de J. G. Fichte (Bayerische Akademie der Wissenschaften).

Après avoir été boursier de la Humboldt-Stiftung, de 2006 à 2010, il a enseigné l'histoire de la philosophie à l'université de Ferrara. Ses recherches portent sur la philosophie classique allemande et notamment sur Fichte, Schelling, Schopenhauer et Nietzsche. Il a traduit plusieurs oeuvres de Fichte en italien (La Doctrine de la Science, 1804 ; Faits de la Conscience, 1810-1811). Il a consacré un livre à la dernière philosophie de Fichte (Von Wissen zur Weisheit. Fichtes Wissenschaftslehre 1811, Rodopi, Amsterdam-New York 2005), et édité des notes inédites de Schopenhauer (Schopenhauers Kollegnachschriften der Metaphysik- und Psychologievorlesungen von E. G. Schulze, Göttingen, 1810-1811, Ergon, Würzburg 2008). Il vient de co-éditer un ouvrage collectif consacré aux usages politiques de la peur, Gouverner la peur, Olms, Hildesheim 2010

Bibliographie :


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel