Equipe Nietzsche et son temps

Interpréter Nietzsche

Du point de vue de l’interprétation, la caractéristique des travaux des membres de l’équipe est de s’interroger sur la genèse des concepts et des thèmes principaux de la philosophie de Nietzsche. Cette genèse peut être analysée sous l’aspect endogène ou exogène, ou par combinaison des deux.

En s’interrogeant sur l’éternel retour et sur le nihilisme, Paolo D’Iorio a combiné ces deux approches cherchant d’un côté de reconstruire le développement de ces concepts à l’intérieur des manuscrits de Nietzsche et de l’autre côté en considérant le dialogue que le philosophe avait engagé avec le contexte philosophique et scientifique de l’époque tel qu’il est documenté par ses lectures (« Nietzsche et l’éternel retour. Genèse et interprétation », Nietzsche. Cahiers de l’Herne, Paris, 2000, pp. 361-389, tr. américaine in The Agonist, 2010, Le voyage de Nietzsche à Sorrente. Genèse de la philosophie de l’esprit libre, Paris, CNRS Éditions, 2012, 245 p. ).

Dans sa reconstruction philosophique et génétique de la pensée de Nietzsche entre 1875-1881, Olivier Ponton a travaillé dans le même esprit, aboutissant à la première définition convaincante de la philosophie nietzschéenne de la légèreté (Philosophie de la légèreté, Berlin, De Gruyter, 2007, 343 p.).

 

Grâce à l’enquête sur la bibliothèque de Nietzsche et à l’utilisation attentive de ses notes posthumes, Maria Cristina Fornari a pu mettre en lumière le rôle de l’œuvre de Herbert Spencer et John Stuart Mill dans la genèse de sa philosophie morale (La morale evolutiva del gregge. Nietzsche legge Spencer e Mill, Pisa ETS, 2006, 360 p., tr. allemande, Wiesbaden 2009). 

Toujours grâce à cette approche, Giuliano Campioni a pu écrire la première reconstruction complète du rapport entre Nietzsche et la culture française de la décadence (Les lectures françaises de Nietzsche, Paris, PUF, 2001, 158 p., tr. allemande Der französische Nietzsche, Berlin, de Gruyter, 2009, 346 p.).


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel