Sarah Linford

Sarah Linford, Post-doctorante associée
ENS Cachan
sarahlinford@gmail.com

Récemment nommée pensionnaire Fondation de France à l'Institut national d'histoire de l'art, Sarah Linford a reçu une double formation en France et aux Etats-Unis (ENS-Ulm, Paris 7 et Clermont-Ferrand II ; Berkeley et Princeton). Son travail porte sur la peinture, la critique d'art et les écrits d'artistes post-impressionnistes en France de 1870 à l'entre-deux-guerres, dans leurs dimensions sociales, politiques autant que techniques. Sa thèse de co-tutelle, « Le Symbolisme et la Troisième République : la tradition comme avant-garde, 1871-1915 », dirigée par MM. Jean-Paul Bouillon et Todd Porterfield, a reçu le soutien du Center for Advanced Study in the Visual Arts (CASVA) de Washington, où Sarah Linford a été trois ans titulaire de la chaire pré-doctorale Paul Mellon, ainsi que du Ministère de la recherche. Cette thèse a reçu le Prix du Musée d'Orsay 2008 et sera publiée en France et aux Etats-Unis en 2009. Chargée de cours dans plusieurs établissements supérieurs en France et à l'étranger, Sarah Linford a également travaillé pour plusieurs musées : MoMA de New York, National Gallery of Art de Washington, et elle participe actuellement au Petit Palais à la préparation d'une exposition sur le peintre Fernand Pelez. Avec Neil Mc William, elle est co-auteur de la correspondance choisie du peintre Emile Bernard, à paraître en 2010 ; enfin, elle prépare deux anthologies critiques, l'une sur le philosophe et historien de l'art Gabriel Séailles, l'autre sur les théories et techniques de la couleur dans la peinture française de Seurat à Matisse.


Bibliographie :


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel