Equipe Valéry

Si l’image de Valéry est immédiatement associée à son œuvre poétique, le caractère novateur de sa pensée théorique a fait de cet écrivain une figure clé dans l’histoire de la culture européenne de l’après-guerre. L’équipe se propose d’attirer l’attention sur certains aspects encore peu connus de la production conceptuelle de cet auteur, qui reste de la plus grande actualité aujourd’hui, et dont la présence dans le paysage philosophique contemporain n’a pas encore été suffisamment appréciée par la critique.

Grâce à l’application d’outils d’analyse génétiques aux corpus théoriques de Valéry, l’équipe vise à faire émerger la spécificité des apparats conceptuels produits par Valéry en même temps que la prégnance des méthodes de réflexion qui régissent sa pratique de l’écriture abstraite, et qui font de l’œuvre de cet auteur un exemple emblématique de la relation existante entre élaboration théorique et travail de l’écriture.

Véritable chantier d’élaboration de méthodes de rédaction et de démarches de pensée à la fois, les Cahiers constituent un objet privilégié des travaux de l’équipe qui, depuis sa fondation, travaille à la première édition chronologique, typographique et intégrale de ce gigantesque journal abstrait. Basée sur les tomes I à V du fac-similé publié aux éditions du CNRS entre 1957 et 1961 (en 29 tomes), cette édition critique a rétabli un grand nombre de fragments inédit et, grâce à ses apparats, elle a donné aux lecteurs un meilleur accès à la pensée valéryenne, s’imposant désormais comme édition de référence.

L’application des nouvelles technologies à cet immense corpus a permis et permettra de travailler ultérieurement cet « hyper-texte avant l’heure » construit par Valéry au fil de cinquante et un ans, et à travers plus de 250 cahiers.

Site Web des cahiers Paul Valery

Prolongeant et intégrant ces travaux d’édition, les activités de l’équipe viseront la genèse des notions élaborées par Valéry, des concepts-images introduits (songeons à l’implexe anticipantde plusieurs décennies la question d’une pensée organique de la virtualité) aux emprunts faits aux langages techniques de la science, de la politique ou encore de l’économie (telles la notion de fiducia permettantà Valéry de penser de manière inédite l’idée de valeur et celle de communauté, ou celle de « fonction », cruciale pour l’épistémologie dynamique élaborée dans les Cahiers).

Parallèlement, l’équipe se consacre à faire apparaître, à travers un travail d’analyse documentaire et historico-critique, l’importance insoupçonnée de la postérité philosophique de Valéry, et à retracer le rôle joué par sa pensée abstraite dans l’évolution de la culture philosophique européenne du XXe siècle (de Benjamin à Merleau-Ponty, de Adorno à Derrida, en passant par Luigi Pareyson ou Karl Löwith) et jusqu’à nos jours, vu l’intérêt porté par de penseurs comme Jacques Bouveresse, Jean-Luc Nancy, ou Jean-Michel Rey à l’écriture théorique de cet « anti-philosophe » déclaré).


MEMBRES DE L'EQUIPE
:
(Attention : voir également en haut à droite  "Collectif de recherche" où se trouve - inscrit en rouge - les membres de la liste suivante qui ont créé une page personelle auquel s'ajoutent des chercheurs, enseignants-chercheurs, conservateurs ou doctorants proches publiant dans le cadre des activités de recherche de cette équipe).

 MEMBRES /

 William MARX, professeur à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense, membre de l’Institut universitaire de France.

[À partir de la fin juin,  l’équipe devrait passer sous la responsabilité conjointe de Franz JOHANSSON, professeur agrégé (PRAG) à l’université Paris-Sorbonne, et de Christina VOGEL, professeur titulaire à l’université de Zurich.]

Chercheurs CNRS associés

Éric-Olivier LE BIGOT, chargé de recherche au CNRS (laboratoire Kastler Brossel, UMR 8552).
Benedetta ZACCARELLO, chargée de recherche au CNRS (UMR LIRE).

Enseignants-chercheurs

Valérie DESHOULIÈRES, professeur à l’Institut catholique.
Michel JARRETY, professeur à l’université Paris-Sorbonne.
William MARX, professeur à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense.
Laurent MATTIUSSI, professeur à l’université Jean Moulin Lyon 3.
Julia PESLIER, maître de conférences à l’université de Besançon.
Robert PICKERING, professeur à l’université Blaise Pascal Clermont-Ferrand.
Nicole CELEYRETTE-PIETRI, professeur honoraire à l’université Paris Est Créteil.
Régine PIETRA, professeur honoraire à l’université Grenoble-II Pierre-Mendès-France.

Enseignants-chercheurs associés

Anna LO GIUDICE, maître de conférences à l’université de la Tuscia à Viterbe (Italie).
Hugues MARCHAL, professeur assistant à l’université de Bâle (Suisse).
Paul RYAN, maître de conférences à l’Institut de technologie de Waterford (Irlande).
Antonietta SANNA, maître de conférences à l’université de Pise (Italie).
Christina VOGEL, professeur titulaire à l’université de Zurich (Suisse).
David Edward ELDER, professeur émérite à l’université Edith Cowan d’Australie-Occidentale (Australie).
Paul GIFFORD, professeur émérite à l’université de Saint-Andrews (Royaume-Uni).
Jürgen SCHMIDT-RADEFELDT, professeur émérite à l’université de Rostock (Allemagne).
Brian STIMPSON, professeur à l’université de Newcastle (Royaume-Uni).
Silvio YESCHUA, professeur émérite à l’université de Tel-Aviv (Israël).

Docteurs et postdoctorants

Jacqueline COURIER-BRIÈRE, docteur ès lettres, professeur certifié de lettres modernes.
Micheline HONTEBEYRIE, docteur ès lettres, professeur certifié honoraire de lettres modernes.
Franz JOHANSSON, docteur de l’université Paris-Sorbonne, professeur agrégé de lettres modernes dans cette université.
Fabienne MÉREL, docteur de l’université Paris-Sorbonne, professeur agrégé de lettres modernes en classes préparatoires.
Edmundo MORIM DE CARVALHO, docteur ès lettres, ITA honoraire à l’ITEM.
Barbara SCAPOLO, docteur de l’université de Padoue, enseignante à cette université.
Øystein TVEDE, docteur de l’université d’Oslo, secrétaire du dictionnaire de l’Académie norvégienne.
Thomas VERCRUYSSE, docteur de l’université Blaise Pascal Clermont-Ferrand, postdoctorant à l’université de la Sarre (Allemagne).

Autres chercheurs

Jean-Philippe BIEHLER, professeur certifié de philosophie. Jean HAINAUT, médecin honoraire au centre de recherche du Service de santé des armées.


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel