Martine Sagaert

Martine Sagaert, Pr.
Université du Sud -Toulon Var. Faculté des Lettres
martine.sagaert@univ-tln.fr


PUBLICATIONS ET TRAVAUX

Articles
1. « Marcel Proust ou l'expérience de la maladie », Le Pharmacien de France, n° 14, 1982, pp. 929-932.
2. « Marcel Proust et André Gide : l'image biographique de la mère », Revue des Sciences Humaines de Lille, ANDRE GIDE, n° 199, juillet-septembre 1985, pp. 107-130.
3. « Les Petits comptes d'une grande bourgeoise, Mme Gide », Historama, octobre 1988, pp. 76-81.
4. « L'Accent de la mère » [article sur Charles-Louis Philippe et contenant deux lettres inédites de Mme Philippe], Les Amis de Charles-Louis Philippe, Bulletin n° 45, 1987, pp. 3-27.
5. « La Mère réinventée » [sur Le Petit Ami de Léautaud], Cahiers Paul Léautaud n° 4,1988, pp. 15-18.
6. Charles-Louis Philippe [n° spécial consacré à l'auteur de Bubu, conçu et réalisé par Martine Sagaert et Robert Bonaccorsi], La Seyne, Cahiers pour la Littérature Populaire, n° 10, automne 1988.
7. « Marcel Proust au temps de Jean Santeuil ou l'impossible sevrage », Colloque d'Illiers Combray, septembre 1989, Bulletin Marcel Proust, 1990, n° 40.
8. « Parturitions » , Isabelle réussite ignorée, Bulletin des Amis d'André Gide, n° 88-89, avril-juillet 1990, pp. 343-348.
9. « Portrait de la mère avec chapeau, robe et châle », Pierre Loti, La France, Prades, Printemps 1992.
10. « Maternel et temporalité dans A la Recherche du Temps Perdu », Travaux de Littérature , ADIREL, n° V, diffusion Klincksieck, 1992, pp. 315-327.
11. « André Gide et Charles-Louis Philippe », Rencontre autour de Charles-Louis Philippe, Actes du Colloque de Clermont-Ferrand (septembre 1991), Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, 1992, pp. 103-119.
12. « L'Ecrivain, la mère et le malin » [sur Les Faux-Monnayeurs d'André Gide], Bulletin des Amis d'André Gide, n° 98, avril 1993, pp. 163 - 188.
13. « A la Recherche du Temps Perdu de Marcel Proust : maternel et textuel », Paradigma, Bucarest, 15 mai 1993, p. 15.
14. [Présentation du colloque sur André Gide et l'Algérie et article] « Exotisme, métissage et écriture », André Gide et l'Algérie, Bulletin des Amis d'André Gide, n° 102, avril 1994, pp. 171 – 190.
15. « Loti, la mère et la mer », Actes du Colloque Loti en son temps, Association Pierre Loti, 1994, pp. 143 - 151.
16. [Avant-Propos et article] « André Gide et l'Algérie », Question coloniale et écriture, Les Carnets de l'exotisme et RIASEM, Université de Nice - Sophia Antipolis, juillet 1994, pp. 7 - 20.
17. « Diptyque à deux voix » [avec Marc Sagaert], Mohammed Khadda [catalogue de l'exposition présentée à Barcelone, à Montpellier et à l'Institut du Monde Arabe à Paris, 1995 et 1996.
18. André Gide, Journal d'U. R. S. S., présenté par Martine Sagaert, La Nouvelle Revue française, février 1997, n° 529, pp. 12 - 40.
19. « Femme au voile, mère au châle », Le Forum et le harem, Femmes et hommes, Pratiques et représentations, Equipe pluridisciplinaire Femmes-Méditerranée, Publications de l'Université de Provence, 1997, pp. 159 - 169.
20. « La Nouvelle édition du Journal de Gide (1926 - 1950) », Bulletin des Amis d'André Gide, Université de Nantes, n° 117, janvier 1998, pp. 115 - 119.
21. «André Gide, du Journal à Ainsi soit-il» [étude génétique], André Gide, Lettres modernes, Minard, septembre 1998.
22. « Christiane Rochefort, écrevisse (1917-1998) », Nouvelles questions féministes, février 1999, pp. 9-22.
23. « La Mort d'André Gide et la presse », Bulletin des amis d'André Gide, centre d'études gidiennes de l'Université de Nantes, n°122/123, avril-juillet 1999, pp. 219-275.
24. « La Libre maternité au début du siècle, histoires d'hier, question d'aujourd'hui », Nouvelles questions féministes, mai 1999, pp. 3-54.
25. « André Gide, écrivain de toujours » [étude de la réception de l'oeuvre], André Gide, Littératures contemporaines, Editions Klincksieck, 1999.
26. « Le Journal d'André Gide ou l'entrée en je », Texte et théâtralité, Mélanges offerts à Jean Claude, Presses Universitaires de Nancy, 2ème trimestre 2000, pp. 77-82.
27. « André Gide, du Journal à Ainsi soit-il » [ étude génétique ] in Genèses du "Je", CNRS éditions, 2000.
28. « Pourquoi lire Gide aujourd'hui » in André Gide, homme solaire, Réseau Lalan, 2001.
29. « Christiane Rochefort (1917-1998) » in Gide aux miroirs, Le roman du XXe siècle, [Mélanges offerts à Alain Goulet], Presses universitaires de Caen, 2002, pp. 233-240.
30. « Ecrire jusqu'à la fin », André Gide et l'écriture de soi, textes réunis et présentés par Pierre Masson et Jean Claude, Presses universitaires de Lyon, 2002, pp. 165-177.
31. « Petite histoire littéraire des filles-mères et de leurs enfants, des Nicette et autres Milou », Eugène Le Roy, Fils de la Révolution et narrateur du XIXè siècle, Actes du colloque de Périgueux, du 20 au 21 janvier 2000, textes recueillis et présentés par François Marotin et Francis Lacoste, La Lauze, 2002, p. 129-145.
32. « L'Oeuvre ultime », Bulletin des amis d'André Gide, Centre d'études gidiennes de l'Université de Nantes, n°134, avril 2002, pp. 193-206.
33. « Le Printemps des Camarades » [Sur Retour de l’U.R.S.S. ], Bulletin des Amis d’André Gide, Centre d'études gidiennes de l'Université de Nantes, n°138, avril 2003, p. 243-248
34. « Professionnels des bibliothèques et chercheurs, un passion commune, les manuscrits littéraires », Lettres d’Aquitaine, 2004, p. 17.
35. « Les Manuscrits littéraires du XXè siècle sortent de l’ombre », Bibliothèques, juillet 2004, pp. 60-61.
36.« André Gide » in L’Amitié, ce pur fleuve (Textes offerts en hommage à Bernard Cocula ], L’Esprit du temps, 2005, pp. 193-211.
37. « Lectures gidiennes » [A propos de l’ouvrage d’Adrien Le Bihan, Rue André Gide. Enquête littéraire à Paris XVè et en Union Soviétique » ], Bulletin des Amis d’André Gide, Centre d'études gidiennes de l'Université de Nantes, avril 2005, n° 146, pp. 288-289.
38.« L’œuvre ultime d’André Gide », « Vieillir dans la littérature », Gérontologie et société, n°114, Fondation Nationale de Gérontologie, septembre 2005, pp. 97-114.
39.« André Gide et la Russie soviétique ou de l’usage de la retouche » [avec fac-similé de manuscrits ], Genèse, censure, autocensure (dir. Catherine Viollet, Claire Bustarret), CNRS éditions, 2005, pp. 161-179.
40.« Paul Léautaud », Célébrations nationales, Ministère de la Culture et de la Communication, Direction des Archives de France, 2006, pp. 108-110.
41. « Lectures gidiennes [A propos de l’ouvrage de Gaston Bouatchidzé, Retour en U.R.S.S. avec André Gide, Touches et retouches], Bulletin des Amis d’André Gide, Centre d'études gidiennes de l'Université de Nantes, janvier 2006, pp. 179-181.
42.« Emmanuèle à jamais » [sur Madeleine Gide], « Familles », La Faute à Rousseau, juin 2006.
43.« Le Charme inépuisable d’une œuvre… Les Lignes de force d’un portrait… », Bulletin des Amis d’André Gide, n° 153, janvier 2007, pp. 17 – 31.
44.« Du côté d’André Gide. Bypeed, Maria Van Rysselberghe et la petite Catherine », Les Lettres françaises, 7 avril 2007, p. X.
45.« Au pays de Sylvie Germain », Les Lettres françaises, 5 mai 2007, p. VII.
46.« Cure de septembre avec Emmanuel Carrère », Les Lettres françaises, 2 septembre 2007.

Articles de dictionnaire
47. Christiane ROCHEFORT, Les Petits enfants du siècle, sous la direction d'Henri Mitterand, Dictionnaire des littératures françaises et francophones du XXè siècle, ROBERT, « Les Usuels », 1995, p. 366.
48. Christiane ROCHEFORT, Le Repos du guerrier, sous la direction d'Henri Mitterand, Dictionnaire des littératures françaises et francophones du XXè siècle, ROBERT, « Les Usuels », 1995, pp. 423 - 424.

Préface
49. ROCHEFORT Christiane, Archaos, Grasset, coll. « Cahiers rouges », 1999.

Participation à des ouvrages collectifs
1. André Gide, Souvenirs et voyages, édition Pierre MASSON, avec la collaboration de Daniel DUROSAY et Martine SAGAERT, Gallimard, «Bibliothèque de la Pléiade », 2001
[édition du texte, notices, notes et variantes de :
Ainsi soit-il
Et nunc manet in te

Retour de l'U.R.S.S.

Retouches à mon Retour de l'U.R.S.S. ]
.
2. « Modernité de Paludes » in André Gide et la tentation de la modernité, Gallimard, Les Cahiers de la N.R.F., 2002.
3. « Inceste et temporalité » in Temps et Roman, [sous la direction de Peter Schnyder], Orizons, 2007.

Participation à des ouvrages collectifs de vulgarisation
« André Gide ou Une éparse joie baigne la terre » in Balade en Seine-Maritime, Sur les pas des écrivains, Ed. Alexandrines, 2007.

Ouvrages
1. L'Image de la mère dans la prose narrative française entre 1890 et 1920, A.N.R.T., Université de Lille III, Doctorat d'Etat 1992, microfiches.
2. Paul Léautaud, Lyon, Editions de La Manufacture, coll. «Qui êtes-vous?», 1988, rééd. coll. "Biographie", 1989.
3. André Gide et l'Algérie [préface en collaboration avec Marc Sagaert] au catalogue de l'exposition présentée au Centre Culturel français d'Alger en mars 1993 et dans les centres culturels français d'Algérie, 1993.
4. André Gide, Correspondance avec Charles-Louis Philippe et sa famille [144 lettres échangées entre 1898 et 1936], Centre d'études gidiennes, Université Lumière (Lyon II), 1995.
5. ANDRE GIDE, Journal II (1926-1950), édition établie, présentée et annotée par Martine Sagaert, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1997 (1649 pages).
Dans cette édition posthume (le tome I a été édité par Eric Marty), le texte proposé au lecteur est le plus complet possible. Il est plus long que dans les éditions précédentes puisqu’il inclut les inédits du Journal, qui sont composés avec une marge plus importante et dans un caractère légèrement réduit, et qu’il est enrichi de nombreux passages, qui avaient déjà paru en volumes ou en revues, mais qui étaient absents de l’ancienne édition Pléiade.
6. Histoire littéraire des mères (1890 - 1920), Paris, L'Harmattan, 1999.
Somme d’histoires ancrées dans le quotidien des femmes, cette histoire littéraire a partie liée avec l’histoire des mentalités. Elle confronte la mère bourgeoise, la mère paysanne et la mère ouvrière, la maternité légitime et la maternité illégitime.
Mais la mère est aussi une divinité immémoriale. Mater nutrix, elle est aussi ogresse. Sainte mère, elle est aussi diablesse. Obscur objet du désir, elle est l’intime étrangère.
7. André GIDE, Ainsi soit-il ou les jeux sont faits, nouvelle édition de Martine Sagaert, [avec notice bio-bibliographique et avant-propos], Gallimard, coll. « L'Imaginaire », 2001.
8. André Gide, Adpf-éditions [Ministère des Affaires étrangères], 2002 .
Ce portfolio, comprenant 36 fiches (avec des repères bio-bibliographiques, une abondante iconographie et des fac-similés de manuscrits) et une affiche 60x92, donne à voir Gide vivant.
L’ouvrage retrace l'itinéraire de cet « écrivain né » et analyse l'idiosyncrasie d'une oeuvre, qui, dès Paludes, est consacrée aux questions de métier, c'est-à-dire à l'écriture, et qui, jusqu'à Ainsi soit-il, interpelle le lecteur sur des questions aussi diverses que le bonheur, l'identité, l'esprit de libre examen, l'engagement ou la mort.
9. Christiane ROCHEFORT, Œuvre romanesque, Grasset, coll. « Bibliothèque », 2004 — Préface et chrono-biographie : Martine Sagaert .
La préface de cette édition posthume se veut d’abord invitation à la lecture des textes, mais elle donne aussi accès à la fabrique de l’œuvre, renouant ainsi avec la question posée par Rochefort elle-même, dans C’est bizarre l’écriture (1970) : « Comment diable ça va au papier ?»
10. Manuscrits littéraires du XXè siècle, sous la direction de Martine Sagaert, Presses Universitaires de Bordeaux, 2005
Cet ouvrage interroge les manuscrits d’écrivains, comme objets matériels et lieux de mémoire, selon trois angles d’approche, codicologique, archivistique et génétique, donnant ainsi des preuves scientifiques de l’idiosyncrasir d’une œuvre littéraire.
Il comprend des articles de :
Claire Bustarret, « Les Manuscrits littéraires comme objet matériel : l’approche codicologique ».
Marie Odile Germain, « Les Manuscrits d’écrivains contemporains à la B.N.F., patrimoine et modernité »
Martine Sagaert, « Pistes génétiques ».
Hélène de Bellaigue, « Présentation de manuscrits d’auteurs contemporains bordelais conservés à la bibliothèque municipale classée de Bordeaux ».
Agnès Vatican, « Les Manuscrits littéraires dans les archives de France ».
Martine Sagaert, « Christiane Rochefort : ouverture d’un chantier génétique ».
Catherine Viollet, « Christiane Rochefort : la fabrication d’une autobiographie rebelle ».
Philippe Lejeune, « Un journal à soi. De l’exposition au livre».
Alain Goulet , « Edition génétique des Caves du Vatican d’André Gide ».
11. Paul Léautaud, préface de Philippe Delerm, Castor Astral, coll.« Millésimes », 2006
Il faut se tourner du côté des origines et en particulier du côté de Jeanne Forestier - Oltramare pour comprendre le drame intime que Léautaud vécut.
Hanté par l’image maternelle, il doit lutter pour exister, pour ne pas être dévoré, pour ne pas succomber à la page blanche. Il a peur de manquer de tout. D’argent autant que d’inspiration. Alors il ouvre un « carnet de littérature épargne » pour l’hiver de l’écriture. Il enfante son Journal littéraire. Plus de 7000 pages. Plus de dix millions de signes. Signes du temps.
Nouvelle édition, revue et augmentée, dossier bibliographique.

Bibliographie :


AccueilContactL'ItemRSSPodcast — Site propulsé par Lodel