Voilà plusieurs mois que, stimulés par l’approche du centenaire du Prix Goncourt 1921 pour Batouala, se sont développés, sur divers fronts, plusieurs projets autour de l’œuvre du grand écrivain français, René Maran.

Les ayants droit de l’écrivain et l’Association René Maran en Guyane s’engagent pour la réédition de certains livres. De son côté, le SCD de l’université des Antilles a lancé, sur la plate-forme MANIOC , un mini-site René Maran qui permet de rendre plus accessibles les documents numérisés par divers fonds René Maran, dans le cadre du projet « Patrimoines des mondes créoles ».

Au sein de l’équipe Manuscrits Francophones, nous montons un groupe de travail « René Maran » et nous souhaiterions mettre en chantier une édition critique à orientation génétique, des œuvres complètes de René Maran dans la collection Planète Libre. Vu l’ampleur de l’œuvre (une trentaine d’ouvrages publiés du vivant de l’auteur, des dizaines d’articles, de nombreux manuscrits dont certains inédits, une vaste correspondance sur un demi-siècle…), une telle édition devra sans doute comprendre plusieurs volumes.

Le séminaire René Maran qui se tient mensuellement à l’ENS rue d’Ulm est ouvert à tous.

Membres :

Ferroudja Allouache, université Paris 8

Mamadou Bâ, université Cheikh Anta Diop de Dakar

Sylvie Brodziak, université de Cergy-Pontoise

Laure Demougin, université Paul Valéry-Montpellier

Ryo Fukushima, doctorant, université Paris 4-Sorbonne

Roseline Garcia Ballester, université Paris 4-Sorbonne

Laura Gauthier-Blasi, université européenne de Madrid

Tina Harpin, université de Guyane

Céline Labrune-Badiane, université de Ziguinchor, Sénégal

Xavier Luce, université Paris 4-Sorbonne

Roger Little, Trinity College, Dublin

Mbaye Gueye, université Cheikh Anta Diop de Dakar

Hervé Sanson, chercheur-associé à l’ITEM

Giuseppe Sofo, université Ca’Foscari de Venise